Candida albicans, sibo/sifo ou colon irritable?

Print Friendly, PDF & Email

Un article de Lilia Cartier

Il existe une grande confusion entre les termes candida albicans, sibo/sifo et côlon/intestin irritable. La distinction est parfois difficile à faire, surtout pour le corps médical allopathique, qui est confronté à une chaîne de symptômes assez basiques et récurrentes selon les pathologies.

On accusera alors souvent le coup avec une candidose ou une mycose (intestinale, buccale, vaginale, cutanée, etc.) Pourtant, il existe bel et bien une différence entre le candida albican, le sibo/sifo et le syndrome du côlon/intestin irritable, abrégé le SII.

C’est ce que tente de démontrer un naturopathe, en recherchant la cause

.

Un candidat nommé…Candida albicans!

Le candida albicans est une levure naturellement présente dans notre flore intestinale. Elle fait partie de notre microbiote intestinal et contribue au bon fonctionnement de notre corps dans sa globalité.

Elle se situe dans notre tube digestif, et non dans notre sang comme on pourrait le croire.

En quantité limitée, le candida albicans fait très bien son travail et équilibre le terrain du corps avec les 100 mille milliards dautres bactéries, levures et champignons présents dans notre intestin. Mais parfois elle peut se développer en trop grosse quantité et conduire à une dysbiose, un déséquilibre de notre microbiote intestinal dû à un déséquilibre de notre pH intestinal.

Les causes sont multiples. Par exemple, si vous consommez trop de sucres. Car oui, un de ses péché mignon : le sucre ! Et le sucre, nous en consommons de plus en plus, même parfois sans nous en rendre compte.

Il y a en effet aujourdhui de plus en plus de personnes touchées par un déséquilibre de leur terrain intestinal, notamment à cause des nouvelles maladies dites de civilisation.

Et quest ce que lon fait quand on est malade ? On prend des antibiotiques ! SOS, le candida albicans se régale !

Et pour couronner le tout, le candida albican adore l’acidité. Et bingo, lintestin concentre acidité et sucre.

Le candida albican apprécie donc particulièrement les aliments transformés, pollués et qui contiennent des pesticides.

Les levures se produisent en plus grand nombre également lorsquil y a une augmentation du cortisol, hormone dû au stress et à la fatigue chronique.

Les femmes sont aussi plus touchées que les hommes par ce déséquilibre, notamment à cause de moyens de contraception comme la pilule contraceptive.

Une candidose peut entraîner des symptômes comme des douleurs abdominales, des ballonnements, de la fatigue, etc et va globalement fragiliser votre intestin et vos défenses immunitaires.

Si vous avez en plus de ces symptômes des envies irrépressibles de sucres, que vous souffrez fréquemment de mycoses, il est fort probable que vous souffriez dune candidose intestinale.

Donc premier point dalerte : faites attention à votre alimentation !

.

Un SIBO/SIFO…pas si beau!

Le sibo (small intestinal bacterial overgrowth) est une colonisation bactérienne de l’intestin grêle. Ce déséquilibre du microbiote intestinal vient du fait que les bactéries, normalement présentes dans le côlon, se soient déplacées dans l’intestin.

Le sifo (small intestinal fungal overgrowth) lui est une candidose de l’intestin grêle dite fongique. Ici cest une prolifération accrue de champignons (dont le candida albican) qui sest développée dans l’intestin grêle. Elle concerne principalement les personnes ayant un système immunitaire affaibli.

La différence lors du diagnostic est quasiment impossible car les symptômes sont quasiment identiques.

Elles vont alors provoquer des troubles digestifs de moindre mesure mais pour autant inconfortables comme des ballonnements, des gaz, des éructations, un ventre gonflé, une digestion lourde, etc.

Les causes sont multiples et peuvent être dues par exemple à une consommation excessive de médicaments comme les antibiotiques, par une alimentation trop riche en FODMAPS, un dérèglement au niveau dun autre organe, etc.

Les conséquences peuvent être lourdes puisque cette inflammation de la paroi intestinale peut entraîner une sensibilité plus importante aux attaques extérieures et donc un système immunitaire plus fragile, des carences en vitamines et minéraux, etc.

Il est donc impératif de faire attention à votre alimentation, notamment à votre consommation de produits acidifiants, trop sucrés et contenant du lactose.

.

Un colon irritable ? C’est le Syndrome de l’Intestin Irritable ou SII.

Le colon irritable, aujourdhui appelé le syndrome de l’intestin irritable (SII), est une pathologie chronique qui affecte le transit intestinal et qui conduit à des douleurs abdominales plus ou moins fortes.

Le candida albican peut jouer un rôle prépondérant dans la porosité et la perméabilité intestinaleEn effet, une dysbiose intestinale peut entraîner l’intestin à ne plus filtrer les déchets et toxines quil doit normalement traiter.

A partir de là, les conséquences sont plus ou moins graves et peuvent entraîner des intolérances alimentaires par exemple, dû à une hyperperméabilité de l’intestin.

Il est difficile de diagnostiquer un syndrome de lintestin irritable car les symptômes sont assez basiques : ballonnements, constipation, diarrhée, reflux, douleurs abdominales, etc.

Si l’intestin est trop poreux, alors il peut toucher le foie. Comme expliqué plus haut, lintestin ne va plus jouer son rôle de nettoyeur et va laisser passer toutes les toxines jusquau foie et remonter au niveau neurologique par le sang. Il est possible alors de voir apparaître des symptômes neurologiques conduisant à une candidose nerveuse.

Il faut regarder du côté de l’alimentation qui est généralement la source d’inflammation principale. Attention alors aux produits laitiers, au gluten, aux arachides, au soja.

Priorisez des méthodes de cuisson douce, la consommation de légumes verts riches en chlorophylle et de probiotiques et appliquez le plus possible le fameux 80% sain / 20% trash la semaine.

Un autre élément essentiel : ménagezvous ! Le stress est une des causes principales de cette pathologie. Vous pouvez alors vous tourner vers plusieurs médecines douces pour apprendre à réguler votre stress comme la sophrologie, la méditation, le yoga, la respiration abdominale, la cohérence cardiaque, etc. 

.

Protocole anti-candidose

Lorsqu’un protocole est lancé, il débute forcément par une phase de détox des émonctoires touchés.

Le protocole sera établi sur environ 15 jours et permettra de nettoyer et d’ouvrir les organes impactés.

On conseillera par exemple de consommer des aliments antifongiques naturels comme lail, lorigan, la cannelle, le thym. Le curcuma aussi pour ses vertus antiinflammatoires.

Évidemment l’hygiène de vie alimentaire sera prioritaire dans ce protocole si lon veut retrouver un terrain équilibré.

Il faudra alors éviter le sucre, le gluten, les produits laitiers les glucides blancs : le pain blanc, les pâtes blanches, les pizzas industriels et les pâtisseries (la règle des 4P à éviter), attention aux fruits car la plupart sont trop sucrés, l’alcool et les boissons sucrées.

Orientez-vous vers des céréales complètes riches comme l’épeautre, le petit épeautre, et le kamut, les bons omégas 3 comme les petits poissons et les bonnes huiles, les fruits rouges, les boissons fermentées comme le kéfir, et le kombucha.

Choisissez bien votre viande, de préférence bio.

S’en suivra une phase de reminéralisation ou lon préconisera de booster l’immunité en consommant des vitamines et minéraux notamment.

Pensez à bien vous hydrater ! Minimum 1.5L/jour. Vous pouvez varier les plaisirs : eau, tisanes de plantes, kéfir, kombucha, thé (vert de préférence pour son action anti-oxydante), chicorée, vous avez le choix !

Durant la phase de stabilisation, vous pourrez travailler sur votre gestion du stress, limportance de la mastication lors des repas, les bienfaits de la pratique dune activité physique régulière, etc.

A tout cela nous pourrons aussi ajouter lutilisation d’huiles essentielles spécifiques. 

.

Lilia CARTIER-MILLON

Naturopathe à Nantes

Site Web

.

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Candida albicans, sibo/sifo ou colon irritable?, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Incoming search terms:

  • dangerosité porter 2 aimants sur soi
  • magnétothérapie ou placer les aimants