Les différents types de jeûnes

Print Friendly, PDF & Email

Un article de Lilia Cartier

Le jeûne est une pratique qui se démocratise de plus en plus mais attention, ce n’est pas une pratique anodine. Il doit être encadré via l’accompagnement d’un professionnel et doit être effectué au bon moment.
Mais comment savoir quel type de jeûne est fait pour nous ?

.

Préparation avant-jeûne : faites corps avec votre Esprit

Il faut bien se préparer avant de se lancer dans une phase de jeûne et se fixer un objectif atteignable.
Vous allez grandement solliciter votre corps qui va devoir aller puiser dans ses réserves, il faut donc bien le préparer et pouvoir le soutenir durant cette étape.
Pour cela, faites le point sur votre état de santé. Vous devez vous sentir plein d’énergie et de vitalité avant de débuter tout protocole. Les périodes de vacances sont idéales, par exemple, pour débuter votre diète.

Si c’est le cas, il faut alors préparer votre jeûne dans votre quotidien alimentaire. Quelques jours avant d’entamer votre jeûne, pensez à manger en pleine conscience et manger sain, varié et en plus petites quantités.
Votre alimentation doit être de qualité, avant, pendant et après le jeûne pour vous apporter toutes les vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires à votre équilibre.

Si vous ressentez une quelconque peur, crainte, que vous visualisez cet exercice comme une punition, une frustration ou une contrainte, ne vous lancez-pas.
Votre état d’esprit joue un rôle central dans cette pratique, si votre mental n’est pas en accord, ne vous forcez pas !

Contrôler auprès de votre médecin si vous n’avez pas de contreindicationsLe jeûne est en effet contre indiqué en cas de diabète de type 2 ou de problématiques alimentaires.
Il est également déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.Durant cette période, il est important de prendre soin de votre corps. Pour cela, pensez à bien vous hydrater. Minimum 1.5L d’eau par jour.

Pratiquez également un exercice physique régulier, minimum 30 minutes par jour.Une fois votre jeûne réalisé, il est important de réintroduire la nourriture petit à petit.Commencez par des petites quantités et augmentez au fur et à mesure des jours.
Cela vous évitera de subir des troubles digestifs comme les crampes abdominales, des nausées, les sueurs froides, etc.

.

Mais pourquoi pratiquer un jeûne?

La plupart des pratiquants effectuent un jeûne dans un but de perte de poids. En effet, après un certain laps de temps, le corps va venir déstocker en profondeur les graisses et les sucres et notamment les graisses sous-cutanées au niveau de la sangle abdominale.

A partir de ces graisses, l’organisme va produire des cétones qui vont alors remplacer les graisses comme carburant pour nos cellules. C’est ce que l’on appelle la cétose et c’est ce mécanisme qui conduit à une perte de poids via une perte de gras.
Attention aux faux espoirs tout de même, le jeûne ne vous fera pas perdre 10kg en une semaine. Si vous souhaitez perdre du poids sur le long terme, je vous recommande d’être suivi par un naturopathe et/ou nutritionniste.

Le jeûne est aussi un moyen d’atteindre une meilleure santé en se débarrassant des déchets stockés en profondeur par nos organes.
Il peut être un excellent outil dans un protocole naturopathique, notamment lors de la phase de détoxification où l’on va généralement se focaliser sur un émonctoire à décharger.

De plus, c’est un bon outil quand on veut augmenter ses performances sportives. Les scientifiques ont effectivement conclu que le jeûne intermittent conduisait à une meilleure santé cardiovasculaire, réduisait les inflammations chroniques, l’hypertension, etc.*

.

Comment trouver chaussure à son pied ?

Il existe deux grandes catégories de jeûne : les jeûnes dits courts et les jeûnes dit longs. Pour les jeûnes courts, il ne durent pas très longtemps et surtout ne demandent pas beaucoup de préparation post et pré-jeun. Voici quelques exemples bien connus :

Le jeûne intermittent (ou dit jeûne séquentiel ou fasting). Il existe différentes formules à ce jeûne intermittent :

.

>>> Le 16/8 :
Il consiste à effectuer 16h de jeûne et consacrer 8h de son temps à l’alimentation. En pratique, cela équivaut à supprimer un de vos repas entre le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner pour laisser votre système digestif au repos.
Vous pouvez par exemple décider de supprimer le petit-déjeuner et donc de dîner vers 20h un repas léger (type salade de crudités et bouillon) et de ne remanger que le lendemain à 12h.
A partir de 14h de jeûne, le corps bascule dans un mode de survie et va donc venir taper dans vos réserves. Cette période est parfaite pour venir déstocker en profondeur les toxines accumulées par vos organes et ainsi travailler en profondeur sur l’ensemble de votre métabolisme.
Ce type de jeûne peut être intéressant dans une recherche de perte de poids modérée.

.

>>> Le 5/2 :
Vous mangez normalement pendant 5 jours puis les 2 jours suivants vous mangez beaucoup plus léger, à savoir – de 500 calories par jour, ce qui équivaut à un repas léger type salade de crudités ou bouillon/soupe.
Ce jeûne est particulièrement intéressant quand on souhaite se reconnecter à ses sensations alimentaires et que l’on désire mieux gérer sa satiété.

.

>>> Le 23/1 :
Il consiste à jeûner 23h et à consacrer 1h de son temps à un repas. Ce jeûne est particulièrement agressif et généralement réservé aux sportifs lors d’épreuves sportifs significatives.

Il est conseillé de pratiquer le jeûne intermittent sur une durée d’une semaine maximum.
Vous pouvez renouveler l’expérience, mais attention à bien être suivi et à toujours écoutez votre corps.

Les jeûnes longs :

Les jeûnes sont dits longs quand ils demandent une préparation post et pré jeûne plus importantes et rigoureuses.
Ils sont souvent pratiqués dans l’idée de soulager une maladie chronique.
Ils sont généralement encadrés dans des structures spécialisées et sont déconseillés dans une recherche de perte de poids.

.

>>> Le jeûne hydrique :

Une fois par an, il peut être conseillé de pratiquer un jeûne hydrique, c’est-à-dire de boire uniquement de l’eau pendant plusieurs jours.
Cette eau doit être la plus pure possible et consommer à température ambiante.
Si vous souffrez de troubles intestinaux, il peut être intéressant de consommer un à deux verres d’eau pétillante par jour. Toujours de qualité, cette eau viendra soutenir votre microbiote intestinal.
Cette pratique doit être encadrée et peut être réalisée entre un et sept jours.
Au-delà, c’est ce que l’on appelle un jeûne à visée thérapeutique. Vous devez être pris en charge par une équipe médicale.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de ne consommer que de l’eau, vous pouvez compléter avec des bouillons de légumes très légèrement salés pour limiter la déminéralisation ou alors avec un jus de fruits bio dilué dans de l’eau pour vous apporter un peu de sucre et limiter les risques d’hypoglycémie.

.

>>> Le jeûne sec :

Ce jeûne consiste à ne rien consommer pendant plusieurs jours.
Comme pour le jeûne hydrique, cette pratique doit être occasionnelle et encadrée pour ne pas basculer dans l’excès.
Le risque majeur étant une profonde déshydratation.

Cette liste n’est pas exhaustive puisqu’il existe d’autres types de jeûnes comme :

>>> Le OMAD : One Meal A Day,

>>> Le jeûne de Daniel : consommer uniquement des produits sains hypotoxiques,

>>> Le jeûne spirituel : on consomme moins d’aliments pour davantage se nourrir de prières et de méditation.

>>> Etc.

Si vous souhaitez vous lancer dans un jeûne, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin ou à un autre professionnel de santé type naturopathe ou nutritionniste.
Encore une fois, la pratique du jeûne n’est pas à prendre à la légère, que ce soit un jeûne court ou long, cette démarche doit être encadrée et réalisée au bon moment.

.

Références :

Malinowski et al., Intermittent Fasting in Cardiovascular Disorders An Overview, Nutrients., 2019

.

Lilia CARTIER-MILLON

Naturopathe à Nantes

Site Web

Prendre RDV

.

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *