La ou les BIOénergies ?

Print Friendly

Un article d’André Girard. <Section naturopathie fondamentale>

soleil

 

La notion d’énergie recouvre l’ensemble des énergies renouvelables liées au flux dynamique des biomasses par conversion de l’énergie solaire. Pour l’ensemble, ce sont des énergies de surface du globe. Elles sont en opposition aux énergies fossiles ‘stockées’ dans la masse terrestre et dépourvues d’effets nécessaires au ‘vivant’, énergie ‘morte’ en quelque sorte, toutefois souvent employées en chimie de synthèse.

  

Parlons du vivant !

Dans cet article, nous parlerons donc essentiellement des bioénergies relatives ‘au vivant’, celles qui relèvent de toutes les thérapies dites : bioénergétiques. Celle qui nous vient du ciel (énergie chaude), plus exactement du soleil et qui correspond au dieu Egyptien RÊ ou RA. Celle qui nous anime, car il n’y a pas de mouvement sans énergie et le mouvement c’est LA  VIE. (Voir article : harmonie de vie ouverture thermodynamique des organismes vivants).

Cette énergie de VIE est entretenue en très grande partie par une nourriture fraîche et saine, un air sain et des eaux également non polluées et dynamisées.

L’art d’un bon naturopathe n’est-il pas d’ajuster une alimentation en rapport avec la typologie de son patient ? L’art des thérapies manuelles n’est-il pas de lever les blocages énergétiques…? Avec des résultats parfois spectaculaires! 

Et la spiritualité dans tout cela me direz-vous. Et bien c’est : L’art de croire en une FORCE énergétique inexpliquée et peut-être à tout jamais inexplicable, mais très moralisatrice  car non soumis à une obédience, incluant respect mutuel,  reconnaissance et partage ‘valeurs indispensables’ à une noble VIE. André MALRAUX 1901-1976 ne disait-il pas: ‘Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas !’.

L’environnement énergétique

Les activités physiques aux origines extrême- orientales, tai-ji-quan, qi gong, etc. sont toutes basées sur une approche énergétique (telle l’était l’éducation physique des années 1950, leçon de plateau etc…). Elles sont dans l’ensemble bien mieux adaptées à la santé que les sports de haut niveau, coiffés de compétitions.

Par ailleurs, depuis que l’humain a acquis sa station bipède (Homo érectus ou Homo ergaster), il est sans aucun doute devenu une sorte d’antenne électromagnétique. Ainsi, sa santé est aussi soumise aux   énergies universelles : cosmique (énergie chaude)  et tellurique (énergie froide).Leurs flux régulateurs en physiopathologie et/ou psychopathologie ne sont plus à démontrer, exemples: douleurs chez les rhumatisants, sautes d’humeur chez certains individus… !

De plus, ces flux ont un effet harmonisant et/ou perturbant sur notre énergie vitale. Cette dernière est produite par chacune de nos cellules, qui elles, comportent des milliards de mitochondries (petites chaudières dégageant de l’énergie) dans l’ensemble de notre corps.

En bref, nous sommes construits de petites  piles qui assurent l’énergie nécessaire pour tous nos organes. La conduction énergétique sous forme de ‘méridiens’ découverte (sans doute par empirisme) il y a des millénaires a permis à la Chine le développement de l’acupuncture. Cette méthode de soins, aujourd’hui répandue dans le monde entier connaît ses lettres de noblesse. De nombreux chercheurs en neurophysiopathologie ont confirmé les effets thérapeutiques, surtout l’action antalgique.

.

L’Energie vitale

D’un point de vue purement médical,  la notion d’ENERGIE  VITALE a été et reste encore trop souvent contestée. Voyons maintenant les différentes dénominations afin d’harmoniser si possible notre étude :

1°/ Le ga-llama des Tibétains, le prâna des Hindous, le Qi des Chinois, le feu central de Pythagore, la force odique des Druides, la chaleur intérieure d’Hippocrate, le magnétisme de Messner, la bioénergie de Wilhelm Reich…..et enfin la nôtre appelée scientifiquement Adénosine Tri Phosphate (A.T.P).

Comment peut-elle se déplacer dans notre corps en ‘inondant’ nos cellules et nos liquides.. ? Le principe se ferait alors par le jeu ionique et les différentes polarités (cela nous renvoie à l’article : Nos humeurs et l’intelligence de nos protéines avec le tableau spécifiant  les polarités de chaque acide aminé).

2°/ Il y a également dans ce même jeu ionique toute la quintessence physicochimique du corps, et ce sont bien ces ions humains qui permettent d’aboutir à une véritable  »intelligence somatique », garante de la santé.

 atomes

De l’atome…à l’Energie !

Voyons un peu comment cela se passe et reprenons donc la base de toute matière : l’ATOME. Tout chimiste en herbe vous dira que c’est un noyau avec des électrons qui tournent autour… O.K mais qui ne représentent à eux seuls que 0,001% du volume de l’atome ! Le reste c’est du vide, enfin pas tout à fait puisqu’il s’agit d’un champ électromagnétique qui donne à l’atome sa cohésion ainsi qu’il participe à sa masse et sans lequel l’atome n’existerait pas.

On peut donc déduire de cette explication que la matière est faite à 99,999% d’énergie (pour mieux comprendre se reporter au tableau de Mendeleïev mondialement reconnu). Tout cela est aujourd’hui scientifiquement    accepté. Exemple : l’utilisation des fluctuations de l’énergie circulante lors des électroencéphalogrammes, électrocardiogrammes, électromyogrammes, etc…

Pourquoi donc, lorsqu’il s’agit de rétablir la santé, tant de doutes persistent ?

Pourquoi donc, lorsqu’il s’agit de reconnaître une hypersensibilité aux ondes électromagnétiques d’un ‘allergique’ on le soigne avec des antidépresseurs ?

En ce début de siècle et en regard à tout ce qui est parfaitement maitrisé du point de vue de la connaissance, il y a à mes yeux, une véritable imposture de la ‘société savante’ trop souvent dominée par des intérêts purement économiques !

.

L’épigénétique

Durant ces deux dernières décennies, la recherche s’est beaucoup orientée vers l’épigénétique, remettant ainsi en cause de nombreux postulats anciennement admis. La biologie nous apprend que toutes les cellules de notre corps communiquent entre elles par les voies neurohormonales, les liquides physiologiques devenant de véritables autoroutes pour les ondes électromagnétiques et/ou piézoélectriques.

sonar

A cet effet, nous voyons apparaitre de nouvelles formes de traitements, destinés aux thérapeutes tant humains qu’animaliers (Vétérinaires) toutes basées sur de l’harmonisation ondulatoire par BIORESONNANCE, méthode heureuse semble-t-il puisqu’elle exclut avant tout, les nombreux risques iatrogènes  médicamenteux. Notons à ce propos, Etioscan, Physioscan, Oligoscan, etc… Tous ces appareils utilisés en médecine quantique, permettent de faire des bilans de terrain. Souvenons-nous de la courbe de Collins présentée dans l’article : Réflexions sur les cancers et leur prévention.

.

La psychologie revisitée

Par ailleurs, il est intéressant de constater que ce regain d’intérêt pour l’énergétique, nous permet de redécouvrir la psychologie sous une autre forme ; celle de Wilhelm  REICH (la psychoénergétique) en complète opposition avec la psychanalyse pour notamment traiter les chocs émotionnels. Plusieurs méthodes sont apparues depuis le retour des soldats Américains du Vietnam et plus tard, de la guerre d’Iraq, dont certains sont revenus très commotionnés. On peut découvrir les techniques suivantes qui déjà aux U.S.A ont toutes fait leur preuve d’efficacité :

  • Tapas  acupressure technique (T.A.T).
  • Thought field thérapy (T.F.T).
  • Emotional Freedom Technique (E.F.T) de Gary Graig
  • Eye Movement Desensitization and Reprocessing (E.M.D.R) introduite en France par le Docteur Jean louis Servan  SCHREIBER.

 

Il nous faut reconnaître ces progrès qui deviennent de nouvelles approches pour la santé. Nous sommes loin de la bioénergie décrite en 1868  par Jules BERNSTEIN et de cet éminent chercheur du 19ème siècle Emile du BOIS-REYMOND fondateur de l’électrophysiologie. Il construisit un dispositif pour démontrer l’effet de l’électricité, conduite par les nerfs, sur les tissus vivants.

A la croisée des chemins…

A la lecture de ce qui précède, que devons-nous penser des orientations prisent pour nous mettre sur le chemin d’une nouvelle société…?

  • Air et ondes électromagnétiques de plus en plus polluants pour les organismes (expansion démographique exponentielle créant de plus en plus de besoins dans tous les domaines, 4G…..).
  • Industrie alimentaire et transformation nutritionnelle. (plats tout prêts jetés dans le micro-onde)
  • Hormones disséminées et incontrôlées.
  • Agriculture intensive et irrespect de la biomasse.
  • Elevages intensifs et irrespect de la condition animale jusqu’à l’abattage par égorgement en pleine conscience, qui se multiplie.
  • Choix des embryons lors des FIV, nous amenant sournoisement à l’eugénisme.

 

Certes, cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle permet déjà, je pense, de réfléchir, sachant que les êtres vivants sont TOUS bioénergétisés.

 

Et VOUS qu’en pensez-vous ???

.

André Girard.

Naturopathe. Auteur des livres « L’écol’energie » et « Cancer-obésité. Le poids du mensonge ».

Blog : http://lecolenergie.centerblog.net/

Courriel : andre.girard6903@orange.fr

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
La ou les BIOénergies ?, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Incoming search terms:

  • bioenergie et fiv
  • druide electromagnetisme
  • se reconnaitre dans la typologie naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *