Vade retro, coronas!

Print Friendly, PDF & Email

 

Un article de Gilles DONGUY

 

Notre Emmanuel National a donc décrété la fermeture des écoles. Espérons que nous n’en arriverons pas au couvre-feu! Alors, en dehors des mesures barrières préconisées à juste titre par les autorités sanitaires, que faire de plus pour éloigner le spectre du Covid 19?

.

Une stratégie en trois volets

De multiples conseils basés sur des approches « naturelles », souvent pertinents mais pas toujours,  sont prodigués sur les divers médias qui nous entourent. Pour ma part, je vous propose une stratégie en 3 volets, en m’en tenant au minimal syndical en la matière :

  • Respecter les mesures barrières, appeler le 15 si nécessaire.
  • Renforcer son système immunitaire.
  • Taper sur le virus le cas échéant.

Commençons par les mesures barrières.

.

De la protection!

Les mesures barrières visent à limiter l’exposition au virus. Inutile ici de les rappeler, vous les connaissez sans doute par coeur : le cas échéant, consultez cette page officiele du gouvernement.

Par contre les autorités sanitaires ne donnent aucune indication quant aux possibilités que l’on a de renforcer son système immunitaire et lutter contre le virus par des moyens simples et naturels, évidemment…Hormis interféron et antiviraux de haute technologie pharmaceutique, et perspective de vaccin, circulez, y a rien d’autre à voir!. C’est là que nous pouvons apporter notre pierre à l’édifice de la lutte anti-grippo-virale…

.

Renforcer son système immunitaire

C’est bien connu, on nous le dit à loisirs, les personnes âgées chopent plus facilement le virus, car outre d’éventuelles pathologies lourdes les minant, leur systèmme immunitaire est moins performant. Mais justement, que faire pour renforcer nos défenses ?

Tout d’abord, cela va de soi, avoir une hygiène de vie correct : alimentation « équilibrée » (je vous renvoie à mes articles sur le sujet), sommeil suffisant et réparateur, oxygénation (marche dans la nature, ne pas rester confiné à outrance sauf impératif sanitaire!)

Il est important aussi de soigner sa flore intestinale (le microbiote) en consommant des produits lacto-fermentés et/ou en prenant régulièrement un complément de probiotiques.

Cela dit, la phytothérapie nous propose une plante reine en la matièe : il s’agit de l’Echinacée ( Echinacea purpurea ou Echinacéa augustifolia). Cette plante originaire d’Amérique du nord, stimule le système immunitaire et limite la pénétration du virus dans la cellule. Vous la trouverez en teinture mère ou sous forme de gélules (pharmacie, magasin bio) : suivez les recommandations du laboratoire et/ou du conseiller pharmacien ou autre).

A cela on peut adjoindre 3 compléments alimentaires incontournables : la vitamine C (ACEROLA), le Magnésium (D-Stress en pharmacie par exemple) et la vitamine D. Cette dernière est bien plus qu’une Vitamine, c’est quasi une hormone! (j’y reviendra dans un prochain article). Nous sommes quasi tous carencés en hiver : vous pouvez la faire doser au labo (c’est pas remboursé de toute façon, compter environ 15 euros) et le cas échéant complémenter (d’un point  de vue Naturopathie, nous privilégions les prises journalières (par exemple Vit D3 de chez DPLANTES) aux doses mensuelles massives genre UVEDOSE…)

Vous aimez les champignons? Alors dans ce cas pensez à avoir recours à la Mycothérapie. Certains champignons sont en effet stimulants immunitaires et anti-viraux. Je vous invite à vous renseigner auprès de mon collègue et ami Alain Tardif (grand spécialiste du sujet!), via la boutique ACEROLA, et son livre de référence sur le sujet : « Les Champignons médicinaux« .

Vous lirez enfin avec profit un livre de Robert MASSON très intéressant sur le sujet de l’immunité, au titre sans détours de : « Boostez votre immunité« .

.

Faire la nique au virus!

Excuser l’expression,  mais on va pas prendre des pincettes avec ce vilain virus! Alors là, les solutions sont profuses, à commencer par les huiles essentielles (H.E) : vous trouverez de multiples recettes ou formules dans les livres traitant du sujet, sur internet et Cie. A ce stade, je rappele bien sûr que si vous présentez des symptômes sévères (fièvre, problèmes respiratoires et Cie!), vous devez appeler le 15! Par contre si vos symptômes sont légers et que l’on  (votre médecin ou le 15) vous conseille de simplement limiter vos sorties et porter un masque si besoin, (bref si suspicion de début de grippe ou atteinte virale légère), vous pouvez mettre en oeuvre en sus les solutions suivantes.

Je vais m’en tenir, la aussi, au minimum syndical : l’H.E phare dans ce domaine est l’H.E de Ravintsara, une plante originaire de Madagascar. Un protocole simple : prendre par voie interne (en laissant un peu sous la langue) 3 fois par jours 2 gouttes de cette H.E (à acheter en pharmacie ou magasin bio) diluées dans une cuillère à café d’huile d’olive (ou d’une autre huile à votre convenance!). Cependant cette approche ne doit pas être trop prolongée.

Une alternative consiste à déposer 2 ou 3 gouttes de l’H.E de Ravintsara sur un mouchoir (en papier de préférence) et à inhaler régulièrement : Cette H.E est antivirale, anticatarrhale, expectorante et stimule le système immunitaire.

NB : si vous ètes sujet à des allergies, testez tout de même l’H.E (cela vaut en fait pour toutes les H.E!) en en mettant 1 à 2 gouttes dans le creux du coude, et scruter une réaction dermique éventuelle dans les 24 heures qui suivent. D’autre part, ne pas prendre cette H.E au cours des 3 premiers mois de grossesse.

Une tisane, ça vous dit ? Alors là tout  de go je vous conseille le Thym! En vrac ou en infusette, le Thym est un anti-viral grippal avéré, également anti-bactérien. Vous pouvez y adjoindre  20 à 25 goutes de « Gouttes au Essences » (« GAE », en pharmacie), un complexe d’huiles essentieles à tropisme ORL. Cela dit, il sera encore plus efficace en teinture mère (magasin bio ou pharmacie).

.

Et c’est tout…

Ou presque! D’autres aproches (homéopathie, chlorure de magnésium, etc.) sont sans doutes intéressantes, mais comme je le disais plus haut, je propose ici le minimum syndical, à mon sens. Puisse cet article vous être utile, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires ou questions ci-dessous.

Pour ma part, le cas échéant j’espère que cet article sera…viral!

.

Gilles DONGUY

Quelles sont vos remarques et observations ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Vade retro, coronas!, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Incoming search terms:

  • choisir force aimants acupunctureà
  • combien de temps doit on garder des aimants sur la peau
  • COMMENT TROUVER LE NORD AVEC UN AIMANT
  • vade retro dindounas

11 commentaires

  • Gérôme Cyrille

    Merci, les conseils du moment manquent souvent de simplicité.
    Que pensez-vous des Oléocaps n°4 des laboratoires Prânarom ?

    Cordialement

    Cyrille

  • Rostan

    Salut Gilles
    partait, parfait, jé suis sur la même longueur d’onde. J’y ajoute nettoyage du nez soit avec du sérum phy’ soit par l’usage du lota (méthode yogi), ma préférée.

    On va s’en sortir. Beau printemps,

    J Claude

  • Merci Gilles tu es au coeur du sujet. Je vais partager ton article à notre association.

  • Cecconello

    Hello Gilles ‍♀️
    Merci pour ces conseils bienveillants auxquels j’adhère totalement;
    Pour ma part, je remplace le support huileux du Ravintsara par 30 gâtes de pépin de pamplemousse

    Belle journée printanière

  • Monique LECERF

    Merci Gilles pour tes conseils ,dont je vais faire profiter ma famille.

  • Bonjour, il s’avère que les traitements contre le paludisme sont efficaces pour prévenir pour guérir du coronavirus. Plutôt que d’utiliser de la chloroquine contre le coronavirus, il est préférable d’utiliser un produit naturel tel que l’armoise annuelle (Artemisia annua) pour combattre ce virus. Donc en préventif ou curatif vous pouvez utiliser de l’armoise annuelle qui est un antiparasitaire est un antiviral très puissant, pour avoir des résultats plus rapide il est conseillé de prendre de la teinture mère qui est un concentré des principes actifs de la plante. Dans le même temps il faut penser à renforcer le système immunitaire, pour cela nous vous conseillons de prendre quotidiennement en même temps que l’armoise de la poudre de fruit de baobab et de la feuille de Moringa en poudre ou en gélules.
    Au plaisir de vous servir
    L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  • Pour préciser ton article, parmi les champignons, je conseille le reishi, qui est un puissant antiviral et immunostimulant. il contient de très nombreuses substances anti oxydantes, comme le ganodériol, le ganodéral, le ganodermontriol, etc. et bien sûr du beta 1 3 d glucane; Actuellement, je prends du chaga, de la gemmo de noisetier, pour renforcer la sphère pulmonaire, et du ravintsara

  • Betty Duclos

    Bonjour,
    Que pensez- vous de l’argent colloidal? Super efficace en quelques minutes! lorsque l’on n’a pas de plantes sous la main, en cas d’impossibilité de bouger, en attendant le médecin par exemple lors d’une intox alimentaire.
    Pour moi un absolu à mettre dans le kit d’urgence. Si désastreux de l’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *