Une interview de Marc Dauphin sur la Chimie Naturelle

Print Friendly

Une interview de Marc DAUPHIN réalisée par Gille DONGUY. <Section Flash’livre>

img_cn_corps_humain

.

Marc DAUPHIN

Tout d’abord, nous vous remercions de nous donner l’occasion de faire une présentation de la Chimie Naturelle.  Avant de répondre en détail à votre interview, il nous semble utile de poser le préambule suivant :

.

A propos de l’auteur et de sa démarche.

Employé de 1973 à 1991, comme ingénieur de champ dans la recherche pétrolière, sa passion pour la géologie, la chimie et les traditions minérales l’on conduit à répertorier dans les 62 pays qu’il a traversés professionnellement, toutes les traditions et principes qui mettent en lien l’Humain et la Pierre !

Durant les années 1992-93, il se consacre à sa passion pour le Savoir Minéral en envisageant la création d’une « classe minérale » comme il existe la « classe de neige » ou la « classe de mer ».

Il constate à ce moment une sorte de « perte de savoirs » au sujet du minéral, de la géologie et des sciences en général dans leur réalité quotidienne.

Il conçoit, avec sa femme gemmologue, un projet pédagogique qui met en évidence ce lien entre le minéral et la Vie. Las d’argumenter l’utilité de cette démarche auprès des enseignants, il concrétise ce projet en animation publique dans les galeries marchandes des centres commerciaux de Carrefour et Auchan.

Il installe ensuite une boutique de vente de minéraux de qualité dans le vieux Lyon sous le nom de « Pierres de Chances » (pour financer des recherches, un labo et une base de données).

La boutique où il passe des centaines de personnes devient champ d’observation et d’études, les clients curieux se prêtant volontiers à cette expérience originale.

C’est aussi un lieu de conférences où il partage ce nouveau regard sur la Vie, la Nature et les Traditions autour de la Pierre.

A partir de l’année 2000, il publie régulièrement des livrets où il donne un aperçu du résultat de ses recherches, accessible au grand public…

En 2004 il conçoit à Lyon et Paris, une formation de 24 jours, intitulée STAM, Système Transversale d’Aide par les Minéraux, pour sensibiliser ses participants libres à ces perspectives nouvelles vers la santé avec un concept : le TOUT minéral est la VIE !

Parmi eux un médecin allemand, Claus Hoffmann, homéopathe avec qui il met au point un galet de massage en soufre pur. Ce galet est réalisé après plusieurs mois d’essais avec une amélioration de sa compactibilité qui en fait un produit très durable (presque inusable).

img_galet

En 2007 il publie : « Le minéral est la Vie, POURQUOI ! », il ne s’agit pas d’une question mais d’une explication.

En 2009 il publie : « Soufre et SEL, bienfait de la Nature » , le livre qui a suivi la mise en service du galet de Soufre de massage (ouvrage épuisé à ce jour).

En 2012, considérant avoir bouclé une nouvelle lecture élémentaire de la Santé, il publie un livre-album « Sciences Naturelles Santé et Vie – les Schémas de la Chimie Naturelle». Un outil pour une vraie lecture globale (holistique) du fonctionnement du corps et la compréhension claire des somatisations.

Ces livres sont disponibles à la vente sur notre site web :

http://www.chimienaturelle.info/livres-videos-chimie-naturelle

img_livres

En préparation, un traité sur le calcium Ca²+ : le calcium, de la fécondation à la mort.

Actuellement il se consacre encore à la recherche et à la pédagogie.

.

Quelques résultats innovants de ses recherches :

La mise en évidence du manganèse dans les pivots de la Santé. Pratiquement ignoré de tous, le  manganèse est une des clefs du fonctionnement de la Vie. Après de nombreux recoupements de données scientifiques avérées, il se trouve être le déterminent du fonctionnement des glandes surrénales, siège de émotionnel/hormonal en lien avec le métabolisme osseux des ostéoclastes, ostéoblastes et ostéocytes.

Le rôle prépondérant du soufre dans tous les processus de la vie,  du sang même jusqu’aux organes. Depuis les origines de la Vie (fond des océans) jusqu’aux métabolismes chimique en général dans le vivant. Ce détail se révèlera lorsque Philippe Perrot- Minnot s’apercevra dans les années 90 que la fabrication de la coquille d’oeuf, c’est-à-dire le principe chimique de déclenchement de cristallisation n’a jamais été étudié, ni expliqué. Le soufre est le déclencheur de la fabrication de la coquille d’oeuf et par transposition de la naissance chez les

humains !

Le rôle ignoré du sodium dans les processus de la digestion (en lien avec le calcium avec le pancréas) ce qui ramène à l’importance du sel avalé. Depuis la thyroïde (et cordes vocales) en passant par l’estomac, la rate, le pancréas, les glandes surrénales, les reins… Philippe Perrot-Minnot consacrera des mois d’études pour comprendre toutes les interactions chimiques qui se produisent de l’estomac aux reins et surrénales en passant par les feuillets épiplooniques, sujet absent des enseignements habituels.

Le lien entre la rate et le potassium, soit la régulation cardiaque et nerveuse avec un nouveau regard possible sur le système lymphatique.

Enfin la mise en évidence du rôle du calcium Ca²+ dans les tous tissus blancs (c’est-à-dire le système endocrinien) et dans l’entretien de la vie de TOUS les neurones… avec une reconsidération de TOUT l’équilibre acido-basique.

De là un triangle chimique vital : manganèse / calcium / soufre. Avec l’explication complète et globale du fonctionnement du corps humain illustré par des cycles élémentaires qui s’enchaînent comme les rouages d’une montre..

img_cycle

La compréhension de tous ces détails passe par un minimum de connaissance en chimie, et c’est pour cela que Philippe Perrot-Minnot a d’abord conçu un allègement significatif de l’apprentissage de la chimie avec une nouvelle approche plus pédagogique, réaliste et naturelle, dans l’esprit simplifié des « leçons de choses ».

Un programme accessible à tous.

.

Applications de ces recherches :

Très largement : la lecture des mécanismes chimiques de la vie partout dans la Nature.

Du minéral à la vie des trames cycliques permettent d’identifier les éléments acteurs et les principes qui les impliquent dans la vie.

On peut alors expliquer pourquoi l’argile a des effets bénéfiques sur la santé comme stimulant naturel des métabolismes alcalins : Sodium / Potassium / Calcium…en lien avec la dualité Calcium / Soufre…

img_ca_soufre

.

De la théorie à la vie courante, des matérialisations en plein développement :

La pédagogie du grand public : livres, publications, conférences et expositions …

La lecture « chimique » des pathologies et une mise en lien avec des solutions naturelles.

Des formations à plusieurs niveaux : Lyon, Paris, Strasbourg, Toulouse, en Allemagne, en Belgique et en Suisse.

Le développement de solutions thérapeutiques minérales naturelles :

 Le galet de SOUFRE en est l’exemple probant. (plusieurs milliers vendus chaque année) + les copies du galet qui envahissent le marché par appât du gain…sans sureté d’efficacité !

 L’emploi du plâtre : soufre / calcium / eau ; essayé avec succès par des milliers de personnes depuis 18 mois, avec ses versions spécifiques pour certaines pathologies. Vous pouvez consulter un de nos articles sur le site d’Alternatives Santé : http://www.alternativesante.fr/articulations/un-anti-douleur-a-1-le-kilo-trouvez-mieux

img_bainplatre

 Divers projets en étude avancée, autour de Calcium / Manganèse / Soufre.

.

Ce préambule étant posé, nous pouvons répondre à vos questions.

.

Gilles DONGUY

Philippe Perrot-Minnot est l’artisan du concept de la Chimie Naturelle. Comment avez-vous découvert cette approche ?

.

Marc DAUPHIN

Ma rencontre avec Philippe Perrot-Minnot date de septembre 2004. Au fil de nombreuses discussions, il m’a proposé de participer à la formation qu’il animait à cette époque intitulée STAM (Système Transversal d’Aide par les Minéraux). J’ai suivi ce cursus d’un total de 200 heures entre 2005 et 2007.

Les compétences scientifiques présentées et développées furent très vastes : biologie, physiologie, géologie, minéralogie, physique, histoire de l’Humanité, …

J’ai ensuite suivi les progrès au fil des années en assistant aux premiers cours de la Chimie Naturelle d’abord, puis en devenant ami et proche collaborateur de Philippe Perrot-Minnot, ce chercheur atypique. J’ai arrêté mon activité professionnelle principale d’ingénieur en informatique en 2012. Je travaille désormais à la promotion de ces savoirs vitaux après du grand public et des professionnels de santé. Je participe également activement aux recherches en cours.

Ce qui démontre que toutes ses informations sont accessibles à tous pour la compréhension naturelle et l’amélioration de la santé.

.

Gilles DONGUY

Sans rentrer dans les détails bien sûr, pouvez-vous dans un premier temps dresser une esquisse des grandes lignes du concept de la Chimie Naturelle ?

.

Marc DAUPHIN

Il s’agit d’une identification de tous les éléments chimiques importants pour le fonctionnement de l’ensemble des organes. Cette lecture met en évidence des cycles essentiels et des principes qui expliquent l’engrenage de la vie, c’est à dire l’enchaînement de toutes les transformations métaboliques dans le corps humain. Une lecture globale fonctionnelle est enfin possible avec une explication des mécanismes de somatisations, en particulier les effets des chocs émotionnels et leurs conséquences métaboliques.

img_composition

.

Gilles DONGUY

Ayant assisté récemment à une conférence de Philippe, puis lu certains de ses ouvrages (dont le fameux « Sciences naturelles Santé et Vie »), force est de constater que bon nombre d’assertions développées vont à l’encontre des idées admises dans les milieux naturopathiques (mais pas toutes, par exemple vous dénoncer l’ineptie de la prise de produits laitiers pour avoir du Calcium… et même de la Nutrition.

Prenons l’exemple du Sel : Il semble que vous encouragiez une consommation bien au-delà de la limite des 4 g/jour clamée par les instances officielles. Comment l’expliquer ? Et au passage faites- vous une distinction entre le sel gris (riches en divers minéraux) et le sel blanc qui est complètement raffiné (et non pas simplement broyé) et donc bien moins riche de ses constituants minéraux de base?

.

Marc DAUPHIN

Les idées admises sont fondées uniquement sur ce qui est connu à ce jour.

La chimie naturelle est une véritable innovation. Un nouveau point de vue révèle donc de « l’inconnu ». Il est alors peut-être temps de sortir de la dualité, du vrai ou du faux, pour étudier pragmatiquement toute la réalité du vivant.

Il ne s’agit pas d’opposer la « machine à vapeur » et « l’électricité », il semble utile pour ce sujet, de s’attacher à la finalité : le fonctionnement du corps humain.

Le sel avalé n’est pas une question dogmatique, c’est une évidence naturelle confirmée par des documents historiques, notamment les travaux incontestés du fondateur de la physiologie le Pr Béclard en 1860, auquel s’ajoute la simple analyse quantitative « chimique » des nécessités du corps humain. Mais pour cela bien sûr il semble nécessaire d’étudier à minima la chimie « élémentaire » du corps humain, ce qui n’existe dans aucun cursus de santé.

On peut discuter le sujet à partir de « faits » non de publications orientées, utiles à tel ou tel lobby de la chimie industrielle qui a la main mise sur la santé.

Un détail devrait faire « tilt » : il existe sur les côtés de la langue 2 zones pour détecter le SEL (Na Cl), comment peut-on imaginer qu’il soit à éviter ?

img_langue

Pour raccourcir ce vaste débat, la Chimie Naturelle identifie un besoin en sel qui dépend de chaque individu, et qu’il convient de satisfaire naturellement et sans contrainte « ni peur » avec du sel de mer, le plus naturel possible.

.

Gilles DONGUY

Le soufre et le calcium sont clairement mis en avant dans la Chimie Naturelle. Ce dernier (le calcium) est d’ailleurs selon la Chimie Naturelle le transporteur de l’oxygène dans les « tissus blancs », à la place du fer. Pouvez-vous clarifier ce concept qui ne semble pas pris en compte, pour le moins explicitement, par la biologie officielle ?

.

Marc DAUPHIN

Il ne s’agit pas d’un concept, mais d’une réalité physiologique connue même si elle n’est pas prise en compte officiellement, comme vous dites.

Il suffit d’étudier le fonctionnement « établi » des cellules gliales…

Nous avons là un exemple de l’importance de la lecture chimique élémentaire et donc de l’importance de l’enseignement de cette discipline.

Reportez-vous simplement à une lecture détaillée de Wikipédia : cellules gliales, astrocytes, dentrocytes…tc…Vous lirez ainsi :

Les astrocytes sont capables d’assurer une certaine forme de communication, reposant sur des vagues intracellulaires de Ca2+, et peuvent également libérer des neurotransmetteurs (appelés gliotransmetteurs).

img_astrocyte

En étudiant plus à fond « dans les données officielles », ce fameux Ca²+, ce qui est inscrit dans le programme de la Chimie Naturelle, on découvre un ensemble de liens qui permettent de constater les rôles du Calcium dans tout le corps.

Tout cela existe dans la biologie officielle depuis plus un siècle, les travaux du Pr Otto Warburg (prix Nobel en 1931) en font déjà état pour le Cancer…

Cela mérite une sérieuse réflexion sur les acquis transmis…

Par ailleurs la chimie élémentaire identifie un partenariat universel entre le Calcium et le Soufre, dans toutes étapes de la vie depuis le fond des Océans…

.

Gilles DONGUY

A propos des métaux, il semble que magnésium, de haute réputation en nutrition (cofacteurs de plus de 200 réactions enzymatiques, rôle sur le système nerveux et cardiovasculaire, etc.), ne soit guère évoqué en Chimie Naturelle (sauf erreur), voir même objet de « suspicion » quant à ses effets bénéfiques. Quelle est en fait le point de vue de la Chimie Naturelle sur ce métal ?

.

Marc DAUPHIN

Le calcium est le premier métal alcalin vital, avant sodium et potassium.

Les principaux métaux semi-alcalins magnésium, argent, cuivre sont à surveiller car ils peuvent affaiblir voire perturber le cycle du calcium par une substitution que l’on connaît déjà avec le cadmium, le mercure et l’aluminium (autres métaux semi-alcalins).

On peut donc aussi se méfier du magnésium en excès, qui pourrait être un faux-ami. Il s’agit d’une véritable question légitime, non d’une remise en cause de ses rôles identifiés.

Le cuivre illustre cette précaution utile, car il règle la matière organique. Des symptômes, mêmes légers, de rhumatismes doivent signaler un besoin de cet élément qui en excès peut être toxique.

Le manganèse est en partenariat antagoniste avec le fer.

img_tableau

Bon nombre d’anémies où l’on dope le fer, en associant avec du magnésium, perturbent le manganèse et le calcium.

Le mercure (semi-alcalin) a été proscrit alors qu’il était au TOP des solutions thérapeutiques en cours à l’époque. L’histoire bégaie parfois…

La Chimie Naturelle est comme vous pouvez le comprendre avec ces exemples, une suite d’équilibres qui s’effectuent « naturellement » sans carence, ni excès.

.

Gilles DONGUY

On parle aussi beaucoup de l’intérêt du silicium organique dans les milieux naturels (je veux parler de celui du bambou, des orties, de la prêle, etc., et non du G5). Quel est le point de vue de la Chimie Naturelle sur cet élément ?

.

Marc DAUPHIN

Cette question a fait l’objet d’un article très détaillé, illustré de schémas, dans notre blog ab-litho-veritas.blogspot.com avec pour titre « Silicium, un métal vital »

Dans le préambule de notre entretien il est précisé que la Chimie Naturelle permet d’expliquer les effets de l’argile. Observez les schémas associés, d’une part le « moteur minéral » et d’autre part le « moteur du vivant ». Vous pouvez constater avec ces schémas que Silicium et Aluminium sont les acteurs premiers de la trame de vie. Ce principe est inscrit dans tout l’Univers, visible dans 70 % de la croûte terrestre.

Donc pour le silicium, vive son emploi sous forme assimilable naturelle, de la prêle en passant par l’ortie jusqu’à bien d’autres fibres végétales, l’éventail est très large et il ne fait qu’élargir l’emploi ancestral des boues à l’argile.

.

Gilles DONGUY

Revenons au Calcium. Il est précisé que le diabète je cite « n’est PAS qu’un désordre du « SUCRE » mais c’est d’abord, un désordre du CALCIUM dans le corps, désordre grave qu’il conviendrait de traiter au lieu de s’occuper du SUCRE …» …comment l’expliquer ?

.

Marc DAUPHIN

Cela rejoint les questions 3 et 4. L’étude détaillée du fonctionnement chimique des îlots de Langerhans situés à l’extérieur du pancréas, montre qu’ils sont influencés par le flux de Sodium issu de l’estomac lors de la digestion, flux qui parcourt les feuillets épiplooniques. Ce flux va déclencher un réglage du Calcium (encore le Ca²+) qui est l’acteur des îlots de Langerhans.

On comprend alors que le fonctionnement hormonal de ces cellules assure aussi le réglage du calcium dans le sang, à la sortie du foie…

Ce qui donne une autre explication du diabète en cas de désordre de Calcium.

img_pancreas2

.

Gilles DONGUY

Il semble que vous interveniez dans les collèges, en écho aux programmes de Géologie et de Biologie (l’ensemble étant désormais nommé SVT) pour expliquer la Chimie Naturelle. Comment est perçue votre approche par les enseignants d’une part, et les instances de l’éducation Nationale d’autre part ?

.

Marc DAUPHIN

Ces interventions en collège ou autres formations tributaires de l’EN, ont un peu bouleversé les contenus et les méthodes en usage…

Il s’agissait d’expérimentations limitées pour évaluer la perception pédagogique de ces programmes, par des jeunes adolescents en cours de scolarité.

De nombreux enseignants (des sciences) sont très ouverts à de nouveaux points de vue, qui permettent d’intéresser les jeunes aux programmes scientifiques.

Disons que comme pour toutes les idées nouvelles les grandes institutions ont besoin de temps pour s’adapter. Un débat existe avec l’APBG, l’association des professeurs de Biologie et de Géologie, en la personne de son fondateur…

.

Gilles DONGUY

La Chimie Naturelle propose-t-elle une diététique particulière s’appuyant sur des concepts ? Dans le même ordre d’idée, propose-t-elle des stratégies particulières pour les diverses pathologies ou déséquilibres que le Naturopathe, par exemple, gère en complément de la médecine ? Ou autrement dit, y a-t-il en quelque sorte une « Naturopathie » de la Chimie Naturelle ?

.

Marc DAUPHIN

Gardons-nous de confondre l’alphabet avec la littérature. La chimie naturelle est un outil qui permet une lecture globale du fonctionnement complet du corps humain.

Grâce à cette lecture (élargie à toute matière) on arrive à des évidences naturelles en matière de santé. Une alimentation naturelle consciente est la première étape à mettre en oeuvre, ce qui induit d’éviter d’avaler l’ensemble des produits qui ne sont pas des aliments.

La nature nous offre tout ce qu’il faut pour nos apports vitaux élémentaires. Par ailleurs la peau permet de proposer au corps en désordre des éléments supplémentaires. Une fonction de la peau est d’absorber ce qui est utile à la vie en laissant à l’extérieur du corps ce qui n’est pas nécessaire. Pour le reste les stratégies à mettre en oeuvre dépendent surtout des compétences de chacun, qu’il soit naturopathe, diététicien, ostéopathe, médecin ou dentiste…

img_methode

.

Gilles DONGUY

Vous proposez par ailleurs des formations pour le grand public d’une part, et pour les professionnels de santé d’autre part. Quelles sont les finalités de ces formations selon le public visé?

.

Marc DAUPHIN

La santé, fonctionnement du corps humain, est un savoir qui devrait être utile à tout être humain, c’est pour cela que la chimie naturelle, outil de lecture de la santé, est une perspective de formation proposée à tous.

Avec les professionnels de santé et pour eux, cet outil de lecture peut atteindre un niveau opérationnel qui peut aller plus avant dans les processus métaboliques en abordant des détails physiologiques plus complexes pour enrichir tous les acquis des formations qu’ils ont suivies.

img_humains

Vous trouverez l’ensemble des programmes de formations sur cette page : http://www.chimienaturelle.info/formations-chimie-naturelle/

.

Gilles DONGUY

Au final, pouvez-vous proposer à nos lecteurs une application pratique et facile à mettre en oeuvre de la chimie Naturelle ?

.

Marc DAUPHIN

Le massage avec le galet de Soufre a été expérimenté chaque année depuis 2009 par des milliers de personnes satisfaites. (Sans compter aujourd’hui toutes les copies du galet de Soufre, que certains profiteurs, après avoir constaté l’efficacité du produit, se sont mis à proposer en moins bonne qualité, sur le net).

img_soufre_sante

Enfin …

Le « bain de plâtre » suit le même chemin naturel depuis plus d’un an. A noter que l’application du plâtre n’est associée à aucune vente de notre part, ce qui traduit bien une possible mise en oeuvre universelle, de la chimie naturelle.

www.chimienaturelle.info

Pour joindre Marc DAUPHIN :

marc@chimienaturelle.fr

 

Gilles Donguy

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.3/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Une interview de Marc Dauphin sur la Chimie Naturelle, 6.3 out of 10 based on 7 ratings

Incoming search terms:

  • litho sante saint igny de vers
  • tampons de permanganate de potassium
  • marc dauphin st igny de vers
  • marc dauphin
  • souffre et santé
  • puis je masser thyroide avec galet de soufre
  • Marc Dauphin chimie naturelle
  • calcium soufre manganèse santé
  • galet soufre cancer
  • www;chimienaturelle

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *