Shou zu

Print Friendly

Une interview de Sandrine FELICES réalisée par Gille DONGUY. <Section Flash’livre>

boite_meridiens

http://www.shouzu.fr

Sandrine FELICES, sur la base d’un cursus très complet dans le domaine des soins naturels, énergétiques et même quantiques,  a adapté et développé une technique millénaire ancestrale Chinoise de soins,  quasi oubliée de la Médecine Chinoise classique, le SHOU ZU. Au premier abord, cela m’a rappelé le SU JOCK coréen…Comme il vaut mieux s’adresser à dieu qu’à ses saints, aiguillé par la curiosité, j’ai contacté Sandrine, qui m’a gentiment accordé une interview téléphonique, dont voici la substantifique moelle !

.

G. Donguy (1)

Peux-tu, pour nos lecteurs, nous faire part de ton parcours et des rencontres qui t’ont conduit à développer le SHOU ZU ?

sandrine_felices

.

Sandrine Felices

J’ai tout d’abord durant 20 ans effectué un parcours de coaching et de management de groupe en entreprise, au cours duquel j’ai découvert que j’aime particulièrement enseigner et accompagner. Suite à un accident de ski ayant entrainé une rupture de plusieurs ligaments et fractures (nombreuses opérations à la clef), j’ai cherché des outils pour regagner en mobilité et soulager la douleur. Je me suis ainsi formée à la sophrologie (Dr J.P HUBERT), l’hypnose Eriksonnienne et clinique et à différentes techniques de toucher thérapeutique : shiatsu, massage ayurvédique…qui m’ont ainsi fait réaliser que j’avais la capacité de bien ressentir les problématiques présentées par mes consultants. Par ailleurs j’ai abordé les approches émotionnelles et psychologiques, via le cursus Cassiopée, et la sophrologie de Caycedo. Jusqu’au jour où, à l’occasion d’un salon de médecines douces j’ai pu tester l’efficacité du SU JOK (Main/Pied en coréen) par le Professeur Park Jae Woo, sur une névralgie cervico-brachiale.

J’ai alors directement intégrer la formation niveau 2 diffusée à l’époque en séminaire à Djerba puis par la suite tout le cursus jusqu’aux MASTER avancé en France, puis rapidement j’ai secondé le représentant du professeur Park Jae Woo. Qui dispensais les cours à Paris, et qui à ce jour à fait traduire les 1ers ouvrages En France. Ce dernier, excellent praticien, n’était cependant disponible que de façon épisodique, et n’avait pas le temps de développer plus le coté pédagogique de l’enseignement de cette technique. C’est ainsi qu’à sa demande j’ai rapidement commencé à le suppléer dans la pratique d’ateliers de soins avec les élèves inscrits aux formations de SU-JOK et que dans la foulée j’ai à plusieurs reprises effectué des remplacements épisodiques pour le dépanner dans les cours lors de ses absences.

C’est tout naturellement et d’un commun accord que vers les années 2010, j’ai créé la méthode SHOU-ZU (Main/Pied), outil pertinent et pratique qui se veut plus holistique, souhaitant tout particulièrement me démarquer dans l’analyse de l’anamnèse liée aux antécédents médicaux notamment, du terrain alimentaire mais aussi et surtout dans la compréhension des différentes lésions tant sur les plans ostéopathique qu’énergétique je fais allusion notamment aux troubles fonctionnels énergétiques saisonniers renouant ainsi avec les fondements de l’enseignement originel chinois dispensé « de maître à disciple »

.

G. Donguy (2)

Quelle est donc la différence entre SHOU-ZU et SU-JOK ?

.

Sandrine Felices

La réponse à la première question donne déjà quelques indications ! Le SU-JOK est inspiré de la mano-puncture coréenne donc la mise au goût du jour d’une pratique d’origine chinoise qui se diffusait essentiellement oralement (de Maitre à disciple). Mais j’ai rapidement constaté que cette approche n’incluait pas l’étape de   l’anamnèse ni même celle du bilan énergétique.

Ce qui m’a rapidement amené à réaliser que certains soins ne tenaient justement pas dans la durée.

En intégrant ces deux notions fondamentales que sont l’anamnèse et le bilan, j’ai donc pu mettre en évidence l’importance de distinguer 4 plans d’intervention :

  • Le plan physique
  • Le plan énergétique
  • Le plan émotionnel
  • Le plan Mental et spirituel

et de les intégrés aux différents soins qui se sont rapidement avérés plus pertinents et efficaces dans le temps, permettant ainsi aux sujets d’exprimer enfin par des mots les maux dont ils souffraient, les libérant ainsi plus profondément des différents ancrages, notamment sur le plan émotionnel, et leurs permettant également au travers du plan mental d’accéder à un compréhension et une meilleure autonomie en terme de prise en charge face à la douleur tant physique que psychique.

.

G. Donguy (3)

En quoi le SHOU-ZOU peut-il constituer une méthode d’auto-traitement ?

Sandrine Felices

Je parle plutôt d’autorégulation, on peut en effet appliquer le SHOU-ZU sur soi-même, notamment sur le plan physique. En ce sens qu’il s’agit d’une approche à portée de mains à la portée de tous dans la mesure ou les mains sont faciles d’accès et que nous n’agissons pas directement sur des zones vitales puisque le principe s’appuie sur l’activation de points de bio-résonance et de leur activation comme des leviers qui activeront directement dans le corps les organes lésés, et qu’il n’y  a en aucun cas de prérequis puisque les enfants ou les personnes âgées peuvent sans aucune difficulté agir sur leurs propres maux ou ceux des autres tout aussi facilement ou rapidement.

.

G. Donguy (4)

Selon toi, quelle place prend le SHOU-ZU dans leur pratique, pour les thérapeutes formés à cette approche ?

Sandrine Felices

J’ai un public de participants qui couvre un large panel : des kinés, des ostéopathes, des infirmières, des praticiens de médecine chinoise, ou même des personnes non thérapeutes à la base. Beaucoup intègre le SHOU ZU dans leur pratique, voir même en font un usage plus exclusif, comme certains acuponcteurs qui laissent tomber les aiguilles qui représentent plusieurs inconvénients et qui en France conformément à la législation en vigueur ne sont autorisées que pour les pratiques médecins acupuncteurs.

. 

G. Donguy (5)

Que signifie méridiens « Boyls » ?

.

Sandrine Felices

Ce terme renvoi à la notion des méridiens projetés dans les doigts et les orteils, en relation avec une projection topographique sur la main ou sur le pied. Effectivement l’on retrouve tout comme pour le corps une projection de l’ensemble des méridiens classiques en MTC dans les segments holographiques palmaires pour tous les méridiens qui passent par les mains et plantaires pour tous les méridiens qui passent par la pieds et l’analogie est comme à l’accoutumée en SHOU-ZU toujours troublante de coïncidence voir d’évidence.

.

G. Donguy (6)

Dans le SHOU ZU, Il est question des 6 énergies, s’agit-il d’une référence aux 6 énergies climatiques ou plutôt à la théorie des 5 éléments de la MTC?

.

Sandrine Felices

Ce modèle correspond effectivement à la théorie des 5 éléments, l’élément FEU étant réparti entre l’été pour le feu monarque qui s’apparentera à l’énergie de la chaleur dans toutes les manifestations de rougeurs sur le corps ou de chaleur interne, et la fin de l’été qui s’apparentera à l’énergie de l’ardeur dans toutes les manifestation de brulures et de démangeaisons. Cela est pertinent notamment dans les traitements d’urgence selon les saisons où il est intéressant avec le SHOU-ZU de rapidement répertorier selon le type de manifestation dans le corps ou sur le corps qu’elles énergies sont concernées par les déséquilibres observés.

La méthode des 4 piliers mettant justement en évidence cette approche de décodage d’une manière à la fois facile et ludique mais surtout pertinente et efficace.

.

G. Donguy (7)

Quelle est la particularité du bilan en SHOU ZU ?

.

Sandrine Felices

Il y a notamment un bilan mécanique au niveau des articulations, des méridiens, et ensuite un zoom sur les Organes.

Qui s’opère pour commencer par une prise de contact avec le sujet, dévoilant ainsi l’aspect émotionnel en déséquilibre de par la manifestation de l’énergie exprimée au travers de la texture de la main, mais aussi rapidement par la mobilité ou l’absence de mobilité, voir les craquements des zones de résonances de chaque articulations révélant ainsi les différents segments concernés par des blocages éventuels, l’on a également accès au décodage des troubles du terrain organique en relation avec les différents déséquilibres énergétiques observés lorsque l’on approche le toucher de la paume de la main ou du pied.

.

G. Donguy (8)

Quels sont les accessoires utilisés en SHOU ZU ?

.

Sandrine Felices

Tout d’abord il convient de noter que l’on peut pratiquer le SHOU ZU avec les doigts. De plus étant précisé que c’est avant tout une technique d’urgence spécifiquement dédiée à la gestion de la douleur l’on peut agir sur la main puisqu’elle est par essence à portée de main uniquement avec notre propre main d’une manière rapide et efficace, étant précisé que l’on peut aussi utiliser des accessoires qui auront en complément des propriétés bien spécifiques tels que :

  • Les graines

De par leurs formes, leurs couleurs, leurs texture ou encore leurs principes actifs bien évidement car elles véhiculent des informations correspondant au potentiel non exprimé qu’elles contiennent (plante, arbre, fruits …) ainsi qu’aux vertus des oligoéléments qu’elles véhiculent

  • Les stylets métalliques

Pour agir comme des leviers destinés à faire circuler les flux énergiques au niveaux des capteurs cutanées des mains des pieds ou de tout autres prismes ou système tels que les systèmes digitaux et auriculaire en SHOU-ZU.

  • Les stylets en bois

Pour induire une stimulation tout en se préservant personnellement des flux énergétiques de retour chez les sujets très déséquilibres physiquement et émotionnellement

  • Les anneaux énergétiques

Pour stimuler tout particulièrement toutes les énergies concernées par les déséquilibres tant sur le plan physique (anneau argenté) qu’émotionnel (anneau doré), et ce au travers la stimulation du système de projection digitale.

  • La lumière

Car en fin de rééquilibrage énergiquement (fibre optique du Dr Nogier) elle amplifie le soin de base, étant précisé que l’application de graines au préalable sur les points adéquats (maintenues en place durant 24 heures) poursuit cette action, notamment sur le plan physique.

.

G. Donguy (9)

Pour découvrir le SHOU ZU, tu proposes 4 coffrets d’initiation, contenant 49 cartes et un livret explicatif. A quoi correspondent ces différents livrets ?

.

Sandrine Felices

Ils correspondent aux quatre plans dont on a parlé plus haut :

  • Le coffret Orange (encours de réédition) pour le plan physique
  • Le coffret Vert pour le plan énergétique
  • Le coffret Rose pour le plan émotionnel

Le coffret Jaune pour le plan Mental et spirituel (décodage, méditation, visualisations)

.

G. Donguy (10)

Tu proposes des formations en présentiel, quelles en sont les modalités ?

.

Sandrine Felices

La formation de base se décline en 3 grands ateliers pratiques :

  • Atelier 1 : les urgences
  • Atelier 2 : cursus sur les 4 niveaux, études de cas
  • Atelier 3 : Cursus spécialisés.

 

A noter par ailleurs que le Shou Zu est intégré dans la matière médicale d’un logiciel d’homéopathie KENTISTE le « PC KENT »

.

Pour en savoir plus :

http://www.spirale-energie.fr

http://www.shouzu.fr

Contact avec Sandrine FELICES : spirale.energie@gmail.com

 

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Incoming search terms:

  • le bienfait des aimants
  • acouphène et magnetotherapie positionnement
  • la magnétothérapie soigner thyroide
  • ou poser les aimants magnetique contre la douleur
  • polarités Nord et Sud
  • qu\el aimant utiliser pour sa literie
  • rhumatologue qui soigne avec des aimants
  • Sangles pour magnets de 12200 Gauss en ligne
  • se soigner avec des aimants risques
  • espèce chimique attirant les aimants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *