Mycobota.fr, le site des plantes médicinales et comestibles

Print Friendly, PDF & Email

Un article d’Alain Tardif.

Les plantes comestibles et médicinales ont le vent en poupe actuellement, mais il existe près de 5000 espèces de plantes et autant de champignons en France, si bien que le profane peut avoir des difficultés à s’y retrouver. De nombreuses plantes sont communes, et même souvent considérées comme des mauvaises herbes, alors qu’elles sont source de trésor thérapeutique et peuvent être employées dans des plats gastronomiques.

.

Le site, un véritable répertoire !

Le site mycobota.fr propose un répertoire des plantes et des champignons, indiquant pour chaque fiche les qualités médicinales, comestibles et sous forme d’élixirs floraux. Régulièrement, ce site est actualisé avec de nouvelles fiches instructives. Aussi, l’amateur de botanique et de champignons peut compulser ce site pour connaître les usages qu’on peut faire de ces trésors végétaux.

.

Des plantes médicinales…aussi pour la cuisine !

Tout le monde connaît l’utilité de l’ortie, qui fournit de délicieuses soupes au printemps, mais savez- vous que l’ortie peut être également cuisinée en potée, en tourtes ou à la poêle ? Qui connaît le Calament à grandes fleurs, dont la saveur est plus suave encore que la menthe poivrée ? Qui a déjà goûté à la saveur délicate du laser de France, ombellifère à l’arôme à la fois proche du céleri et du fenouil ?  Combien sont ceux qui ont pu déguster de formidables beignets de fleurs d’acacia ou de sureau noir ?

.

Prudence…

Assurément, les plantes comestibles sont nombreuses, mais attention aux confusions mortelles. Le muguet peut être confondu avec le fabuleux ail des ours, à la fois excellent dépuratif et délicieux en salade, ou sous forme de purée étalée sur des toasts en apéritif. La fleur d’acacia a pu être confondue avec la fleur de Cytisus Laburnum, dont les beignets enverrait ad patres plus d’un infortuné consommateur. Et que dire de la confusion entre la carotte sauvage et la diabolique ciguë. On peut compter aisément plus d’une centaine de plantes toutes aussi mortelles les unes que les autres.

A ce titre, les champignons sont moins dangereux. On y retrouve en France guère plus d’une petite vingtaine d’espèces mortelles, dont les sinistres amanites phalloïde, printanière, panthère et vireuse. Parmi les amanites, découvrez aussi la beauté de la délicieuse amanite des Césars, ou oronge. De nombreux champignons sont visibles également sur ce site, avec des secrets parfois étonnants. Savez-vous par exemple qu’un lozérien a créé une liqueur de cèpe ? Si si, c’est vraiment délicieux.

.

Mycobota, plus qu’un site

Le site mycobota.fr est un plaidoyer pour les plantes et les champignons, véritable trésor actuellement menacé, puisque près de 750 espèces de plantes risques de disparaître en France. Puisse ce site être aussi un message pour inciter tout un chacun à préserver la nature, notre mère Nature, dont on comprend qu’elle nous nourrit le corps et l’esprit, enrichissant notre culture culinaire et thérapeutique, ainsi que nos us et coutumes artisanaux.

Alain Tardif

Thérapeute holistique, Président de l’Académie Européenne des Médecines Naturelles, écrivain et conférencier, auteur (sous le pseudonyme Alain de Laugel) de l’ouvrage « E = mcDieu » disponible à Acérola, 39 rue de Montreuil, 75011 Paris, tel : 01 43 73 05 25, ou Acérola, 42 rue Charles de Gaulle, 42000 Saint-Etienne : www.acerola-fr.com .Cours de naturopathie : tel : 06 83 34 84 76 – www.aemn.org

 

Contact :

AEMN, 4 rue du Grand Gonnet, 42000 Saint Etienne ; tél : 06-83-34-84-76 ; site internet : http://www.aemn.org/

 

Et vous, avez-vous un avis, une question?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *