La Nutrition en Naturopathie : moi d’abord!

Print Friendly

Un article de Gilles DONGUY

Nous n’avons pas tous les mêmes capacités digestives. Pour la Diététique Chinoise, cela correspond à  la notion de « Feu digestif », étroitement liée au bon fonctionnement de l’Organe Rate-Pancréas et de l’Entrailles Estomac. Le professeur Seignalet conforte cette assertion à l’aide du concept moderne d’enzymes, en nous rappelant que nous n’avons en effet pas tous le même capital enzymatique. Il s’ensuit que l’aptitude à digérer tel ou tel aliment est variable selon les individus.

. 

Exemple concret

Prenons un exemple simple pour illustrer ce propos. Un individu de type sanguin, plutôt rougeaud,  classé schématiquement Yang du point de vue de la diététique Chinoise,  digérera sans inconfort les fruits aqueux (riches en acides citriques, tartriques,…), il aura même intérêt à en consommer régulièrement. A contrario, un individu pâle, frileux, chétif, fatigable, classé schématiquement Yin en Diététique Chinoise sera dévitalisé par un apport même modéré de fruits aqueux !

De même, il serait hasardeux de s’inspirer directement de systèmes alimentaires exotiques, sous prétexte de la bonne santé ou de la longévité des populations : le pourpier de nos régions n’est pas celui des Crétois, le Inuits ont développés une flore intestinale spécifique qui  fournit la  vitamine C  rare dans les régions polaires, etc.

.

De la typologie…

Le Naturopathe Robert Masson a d’ailleurs établi une typologie fondamentale concernant la réaction des individus aux fruits aqueux : il distingue les individus acido-neutralisants (par rapport aux acides des fruits) par combustion (ce sont des sthéniques résistant au froid) et les acido-neutralisants par spoliation minérale (ce sont des frileux fatigables qui donnent leurs réserves minérales pour neutraliser les acides).

Ce concept est bien sûr totalement étranger à la diététique officielle (pour le moment du moins), qui préconise les fruits en abondance relative pour tous…En outre, Robert Masson précise, tout comme la Chrononutrition® du Dr Delabos d’ailleurs, que le meilleur moment pour consommer les fruits aqueux est le goûter (vers17H-17H30), période de la journée où se produit un pic insulinique, et où l’organisme métabolise mieux les acides des fruits. 

.

Mais pas que!

L’individualisation se décline selon bien d’autres  paramètres que celui intrinsèque de l’individu : la saison, le climat , et bien d’autres, que vous trouverez détaillés dans les ouvrages référencés dans la bibliographie, sont à prendre en compte ! La Diététique Chinoise donne  de précieux conseils pour adapter son alimentation selon la saison. A titre d’exemple, au printemps l’activité physiologique tend à une hyperacidité, en conséquence de quoi les saveurs acides sont à limiter…

.

Enfin, certains lecteurs avisés feront remarquer qu’il existe déjà, depuis quelques temps,  une approche diététique individualisée, basée sur des considérations génétiques : Peter J. D’Adamo, après son régime selon les groupes sanguins, définit en effet six profils génétiques (Chasseur, Guerrier, Explorateur, etc.), dans son livre ‘Le régime Génotypique ».

.

Cette approche, basée sur des considérations anthropométriques et génétiques (groupe sanguins, statut sécréteur, etc.) semble intéressante, mais pas forcément facile à mettre en œuvre. Elle consiste, pour chaque profil génotypique, à stigmatiser les aliments défavorables et les aliments favorables. Robert Masson fait remarquer dans son ouvrage « Dérives nutritionnelles et comportement suicidaire », que ce système ne propose pas de schéma alimentaire : il « donne les matériaux de construction, mais jamais le plan de construction ».

.

Nous avons donc déjà évoqué, au cours de ces 4 premiers articles consacrés à la nutrition, ce qu’est censé manger l’être humain, l’exigence de qualité des aliments, la digestibilité des repas et…L’individualisation. Il reste encore à considérer bien des aspects polémiques : produits laitiers, protéines animales, les fruits…

D’ici là, prenez soin de votre assiette…et de votre santé !

.

Gilles DONGUY.

Naturopathie et Nutrition. Energétique Chinoise et Qi Gong.

Chargé de cour de Diététique et Diétothérapie Chinoise à l’IEQG

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *