La Naturopathie relativiste : pour une approche individualisée

Print Friendly

Un article d’Alain Tardif.

alain2

La naturopathie est une discipline qui a de plus en plus le vent en poupe actuellement, mais qu’il est difficile de définir de manière précise car de nombreux courants peuvent la caractériser. Il existe une naturopathie orthodoxe, une naturopathie rénovée, une naturopathie holistique, une naturopathie hygiéniste, et encore d’autres courants plus ou mois modernes.

.

Un thérapeute…

En réalité, le naturopathe est un thérapeute, et comme tout thérapeute, il forge ses qualités de praticien selon la qualité de son expérience, de son point de vue sur l’être humain dans toutes ses dimensions et de sa faculté d’analyse et de synthèse. J’ai l’habitude d’affirmer auprès de mes élèves que jamais deux thérapeutes ne peuvent être parfaitement d’accord sur la manière de résoudre une problématique de santé donnée. Si l’on met de côté les problèmes de connaissance technique, où les points de désaccord sont argumentables, on ne peut souvent pas dire que l’un a raison et l’autre a tort.

.

Plusieurs chemins!

Imaginons que le bénéficiaire de soin soit vu de deux manières différentes, alors forcément, le praticien ne proposera pas forcément le même type de traitement, sans que l’on puisse dire si l’une des manières de voir est bonne par rapport à l’autre manière de voir. Cela nous fait exactement penser à la philosophie de la relativité. Selon certains physiciens de la physique quantique, l’expérimentateur qu’est le thérapeute influe sur l’expérience menée par le bénéficiaire de soin. Mieux même, tous les chemins menant à Rome comme l’on dit, des expériences différentes proposées au bénéficiaire de soin peuvent tout autant aboutir au résultat de mieux être escompté.

Imaginons un volume cylindrique. Si vous regardez ce volume de face, vous apercevez un cercle, et si vous le regardez de côté, vous apercevez un rectangle, et pourtant c’est le même volume que vous regardez, et que par ailleurs vous ne pouvez pas voir en même temps comme un cercle et comme un rectangle. Il en va de même des problématiques d’un bénéficiaire de soin, raison pour laquelle les solutions qu’un naturopathe proposera dépendra de sa manière de voir lesdites problématiques. Ainsi, la philosophie thérapeutique du naturopathe doit être relativiste.

.

Holistique!

Mais qu’implique cette philosophie ? Tout d’abord une vision réellement holistique de l’être humain, à travers laquelle on comprendra que notre point de vue est complémentaire des points de vue de nombreux autres thérapeutes. Par l’humilité de comprendre que notre avis n’est pas le meilleur mais simplement complémentaire des autres avis, et que nos propositions de soin font partie d’un tout thérapeutique, nous comprenons que notre pierre à l’édifice de la santé du bénéficiaire est une pierre sur son parcours de soin, et non pas l’unique pierre que se suffirait à elle-même.

Ainsi, le thérapeute n’est pas le sauveur du bénéficiaire de soin, ce dont beaucoup d’entre nous se doutent bien évidemment. Le thérapeute n’est pas là non plus pour régler des comptes avec ses confrères, bien que certains praticiens voient les autres praticiens comme des concurrents, ce qui est bien dommageable.

.

La méthode relativiste

Dans la pratique, le naturopathe relativiste essaie d’adopter le point de vue le plus neutre possible pour donner le traitement qui lui paraît le plus approprié, sans pour autant penser avoir raison contre les autres thérapeutes. Il pourra par exemple également proposer à son bénéficiaire de soin de compléter des soins donnés par d’autres, dans une certaine cohérence thérapeutique. Ainsi, le naturopathe relativiste ne pourra pas exclure quelque technique que ce soit. Il fera par exemple sienne la définition que je donne de la naturopathie : le naturopathe est un généraliste de la santé par les méthodes naturelles. Bien évidemment, il doit maitriser l’art du réglage alimentaire individualisé, sachant qu’à ses yeux, il ne peut exister de système alimentaire valable hormis ce qui relève des contraintes de la physiologie de la digestion. Ce qui compte, pour le naturopathe relativiste, ce n’est pas de déterminer les mêmes théories alimentaires applicables à tous, mais de proposer un cadre d’alimentation adaptable à chacun, selon le vécu de chacun.

De même le naturopathe relativiste se gardera de penser que, puisqu’un traitement a marché pour untel, il marchera pour tout le monde. Les soins de phytothérapie et d’autres compléments alimentaires seront là aussi à adapter en fonction du vécu de chacun. Cela suppose une grande maitrise des savoirs dans les techniques de la naturopathie, mais aussi d’acquérir la Connaissance qui permet d’utiliser ces savoirs à bon escient en fonction de chaque cas rencontré. L’erreur est commune de penser que puisque telle plante est efficace pour tel bénéficiaire de soin ayant tel déséquilibre de santé, cela forcément marchera pour les autres bénéficiaires de soin ayant des soucis semblables. Ce simplisme thérapeutique est l’ennemi du thérapeute, et est le fruit de projections personnelles qui faussent la vision thérapeutique.

Enfin, le naturopathe relativiste comprend qu’on ne peut pas proposer de soins à des personnes trop proches de lui émotionnellement. Effectivement, les rapports émotionnels ne permettent pas d’avoir le recul nécessaire pour se forger un point de vue de thérapeute. C’est pourquoi je déconseille formellement à mes élèves de recevoir en consultation leurs proches, les membres de leur famille comme leurs amis.

.

Pour conclure

La vision relativiste est une approche à la fois holistique, à la fois analytique, à la fois qui implique une bonne dose de tolérance vis-à-vis d’approches différentes mais valables techniquement. Cela exclut tout dogmatisme naturopathique, responsable par exemple de schématismes ou de sectarismes alimentaires ou autres, véritables fléaux de notre discipline. Cela exclut aussi tout simplisme, qui conduirait à choisir les traitements naturels de manière automatisée selon les types de troubles dont souffrent les bénéficiaires de soin. Si l’on ne peut ranger les gens dans des cases, il en va de même des déséquilibres de santé, et de même pour les solutions à apporter.

Evidemment, la naturopathie relativiste exige d’apprendre toute sa vie, de continuellement approfondir son expérience du soin naturel. Mais cette voie, si elle est exigeante, elle permet aussi d’approfondir la connaissance profonde de l’être humain, ce qui peut nous amener à une certaine forme de sagesse.

.

Alain Tardif

Thérapeute holistique, Président de l’Académie Européenne des Médecines Naturelles, écrivain et conférencier, auteur (sous le pseudonyme Alain de Laugel) de l’ouvrage « E = mcDieu » disponible à Acérola, 39 rue de Montreuil, 75011 Paris, tel : 01 43 73 05 25, ou Acérola, 42 rue Charles de Gaulle, 42000 Saint-Etienne : www.acerola-fr.com .Cours de naturopathie : tel : 06 83 34 84 76 – www.aemn.org

 

Contact :

AEMN, 4 rue du Grand Gonnet, 42000 Saint Etienne ; tél : 06-83-34-84-76 ; site internet : http://www.aemn.org/

 

Et vous, avez-vous un avis, une question?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
La Naturopathie relativiste : pour une approche individualisée, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Incoming search terms:

  • tendinite aimant
  • boussole aiguille aimant polarite
  • soigner avec les aimant gratuit en pdf
  • METTRE aimant magnetisme
  • face nord aimants
  • expedition au pole nord : danger pour les os?
  • docteur utitlisant les aimants en paca
  • comment stopper magnetisme aimant
  • comment se servir des aimant thérapeutique
  • utiliser de l\luminium pour un aimant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *