Immunité et petites infections récidivantes

Print Friendly, PDF & Email

Un article d’André Girard.

malade

Au cours de notre vie, l’environnement (qualité de l’alimentation, différentes conditions stressantes, omniprésence de l’antibiothérapie…) a bien plus d’effet que nos gènes, sur le fonctionnement et l’efficacité de notre immunité : point de vue Naturopathique et prévention NATURELLE!

.

Le corps : un écosystème à choyer.

Notre corps se gère et s’organise lui-même comme un écosystème équilibré de chaud, de froid, de vent et enfin d’énergie circulante. Encore faut-il qu’il soit bien approvisionné.. !

Nombreux sont les gens fragiles devant les maladies dites « à frigore » (1), occasionnées par les sautes de températures, courants d’air, concentrations passagères virales et/ou microbiennes.

Le Naturopathe, outre son réglage alimentaire équilibré, la suppression drastique de tout grignotage entre les repas, doit chercher à renforcer les défenses immunitaires.

boost_immunite

Un livre en rapport avec le sujet!

.

Alors que faire pour passer un bon hiver ?

A cet effet, il est bon de préconiser dès les mois de septembre octobre, pour passer un hiver paisible :

A/ Une cure oligoélémentaire, plutôt d’origine marine type : Oligocéan  ou P.O.P en diététique (sf si hyperthyroïdie).

B/ Chez l’enfant : huile de foie de morue apportant Vit D (caps 500mg) chez l’adulte : cure d’alkylglycérols  extrait de foie de requins et requins/chimères (de plus, ces animaux marins disposent de  mécanismes biologiques efficaces pour prévenir l’angiogenèse lors de la formation de tumeurs. Le monde vétérinaire nous apprend que les requins font des cancers, mais ils en meurent rarement).

A noter que les alkylglycérols doivent être de qualité, purifiés en raison des risques de métaux lourds (le requin étant en bout de chaîne alimentaire). Néanmoins, ces produits apportent un réel soutien   à la synthèse des cellules du système immunitaire.

C/ Dame nature présente aussi beaucoup d’intérêt, et certaines plantes  telles l’ECHINACEA (surtout angustifolia), le LAPACHO (écorce) associé à la vitamine C et à la bromélaïne, enfin le GINSENG panax (racine, compte tenu qu’il ait au minimum 3 ou 4 ans d’âge pour sa richesse en ginsénosides. Ces hétérosides se concentrent dans la racine avec le temps. Choisir du standardisé G115).

Ces plantes se trouvent aisément en teinture mère ou en gélule dans les herboristeries, magasins diététiques ou pharmacies.

D/ Pour compléter le choix, un champignon qui ne doit pas être oublié : GANODERMA lucidum (reishi) cependant, il ne doit pas être associé s’il y a des médicaments (surtout anticoagulants).

.

(1) affection au cours de laquelle le refroidissement est une cause déclenchante ou favorisante.                      

.

André Girard.

Naturopathe. Auteur des livres « L’écol’energie » et « Cancer-obésité. Le poids du mensonge ».

Sur tous les sujets traités par A.Girard dans ce blog, possibilité de conférences/débats pour les associations sur demande :

Blog : http://lecolenergie.centerblog.net/

Courriel : andre.girard6903@orange.fr

.

Des commentaires? Des questions ? Profitez de l’espace réservé à cet effet ci-dessous!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Immunité et petites infections récidivantes, 1.0 out of 10 based on 1 rating

Incoming search terms:

  • aimant pour guerir

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *